les robots en quelques mots…

14 novembre 2014

Le Rapiro, vous connaissez?

Classé sous Non classé — mammontrastruc @ 21 h 54 min

Pour 330euros, le Rapiro vous arrive préprogrammé avec une carte Rapiro (base Arduino) et les parties mécaniques qui vont avec. Tout se monte semble-t-il avec un tournevis…

Il fonctionne aussi avec une carte Raspberry, peut être équipé d’une caméra. Son inventeur est japonais: Shota Ishiwatari,

Bon, je le trouve un peu lent et maladroit quand il marche mais ça fait son effet!

http://www.rapiro.com/

Image de prévisualisation YouTube

12 octobre 2014

Le robot de téléprésence Romo v.3 est de retour

Classé sous Non classé — mammontrastruc @ 15 h 58 min

Romo est une station mobile pilotable sur laquelle on monte en guise d’écran, un iPhone 4, 4S, 5 ou un iPod Touch. L’utilisateur le pilote ensuite via un autre appareil mobile ou un navigateur Web.

La 3ème génération de Romo, encore au stade de prototype, gagnera en esthétisme grâce à sa nouvelle lumière LED bleue et en robustesse. Dans cette nouvelle version l’autonomie a été augmentée et atteint 4 heures et il est désormais possible de commander à distance l’inclinaison de l’écran iOS de 15° vers l’avant et jusqu’à 45° vers l’arrière. La vitesse du petit robot a également été augmenté pour atteindre les 3 m/s.

Au niveau du softquatre modes de navigation ont été intégrés au Romo : contrôle à distance depuis un smartphone ; mode autonome où le robot explore son environnement de manière intelligente ; en « mode dance » il réagit aux beats de la musique qu’il entend ; le « global mode » transforme le Romo en robot de télésurveillance à contrôler depuis un ordinateur à partir d’une interface faite en HTML5. Un cinquième mode est prévu où le Romo sera un véritable robot de sécurité et préviendra l’utilisateur lorsqu’il détectera du mouvement.

prix env 200euros

Image de prévisualisation YouTube

Jibo ou le succès fulgurant d’un compagnon robot pour la famille

Classé sous Non classé — mammontrastruc @ 9 h 44 min

Le prototype présenté par le MIT est un robot d’environ 28 cm de haut avec une base circulaire de 15 cm de diamètre et pesant 2,7 kilos. Facile à transporter, le son design épuré lui confère des allures de lampe de chevet. Il se pose sur une surface plane, est équipé de micros, deux caméras et d’un écran tactile. Rélié à une appli smartphone via WiFi, le robot est en mesure d’identifier et de suivre les différents membres de la famille ainsi que leurs messages personnels et des rappels. Jibo pourra également être amené à interagir avec d’autres appareils connectés de la maison.

Trois moteurs et une coque rotative (aluminium + plastique ABS) en son centre lui permettent de s’orienter dans toutes les directions et de suivre ainsi des visages à 360°, se tourner vers la personne qui lui parle et lui présenter l’écran face à elle, de prendre des photos à des moments opportuns comme une soirée entre amis, une fête de famille, etc. Grâce à ses capteurs de vision et quelques lignes de code, il sait détecter quand une personne est en train de poser pour une photo et Jibo s’exécute. Il se branche au secteur et une batterie (non incluse) lui conférera une autonomie de 30 minutes. Voici sa vidéo de présentation :

Image de prévisualisation YouTube

Qui est Cynthia Breazeal, la créatrice du Jibo ?

Cynthia Breazeal a fait ses études dans les années 1990 au M.I.T. Elle était l’élève du célèbre roboticien Rodney Brooks, le père du robot collaboratif Baxter,

11 octobre 2014

Le robot SaviOne commence son service dans un hotel californien

Classé sous Non classé — mammontrastruc @ 14 h 44 min

 

créé par la Startup Savioke (fondateur, Steve Cousins, ex-PDG de feu la startup Willow Garage)

assure de manière autonome les tâches ingrates du room-service, c’est-à-dire, prise en compte, livraison et distribution des commandes passées par les clients de l’hôtel. Ainsi SaviOne peut acheminer dans n’importe quelle chambre, linge de bain, draps, repas et toute autre commande spéciale…

Il est composé de trois éléments principalement :

  • à sa base, une plateforme mobile de type Turtlebot, qui lui permet de circuler à l’aide de roulettes et de se repérer dans un milieu relativement peu contraignant
  • un capot au design élégant (on ne peut pas s’empêcher de penser au Diya One du français Partnering Robotics)
  • un petit écran tactile qui sert de visage au robot mais aussi d’interface de contrôle. Le tout est accompagné par des bruitages du type R2D2 pour donner plus de vie au robot.
Image de prévisualisation YouTube

4 octobre 2014

UXA90 de RoboBuilder, open source et open hardware

Classé sous Non classé — mammontrastruc @ 17 h 12 min

Après TiTAN, voici  UXA90, 90 cm de concentrés de technologie de RoboBuilder puisqu’il est articulé avec des servomoteurs de la gamme SAM (Smart Actuators Module) la même gamme que les SAM 3 qui compose RQ HUNO mais avec une puissance bien plus élevée.
SAM 30(pour 30kg/cm de couple) pour les coudes, SAM 100 pour les épaules, SAM 210 pour les hanches et il est attendu SAM 500 pour  la fin de l’année.

distribué par la société COGIBOT

propose une gamme de kits robotiques transformables, programmables

Toute sorte de langages peuvent être utilisés: C#, C++, Python,…

Image de prévisualisation YouTube

1 octobre 2014

Adam, le robot multifonctions pour vous aider dans la vie de tous les jours…

Classé sous Non classé — mammontrastruc @ 21 h 16 min

humanoides-adam12

Adam est un robot d’assistance personnelle grand public conçu par une entreprise italienne, Hands Company pour faciliter votre quotidien. Dans le même esprit que les robots domestiques Keecker ou Hector, Adam est un robot multifonctions pour la famille à utiliser chez soi.

-> un prix raisonnable pour ce genre de produit (1.990 €)

-> peut servir d’assistant personnel robotisé pourvu d’une intelligence artificielle avancée

-> communique avec les applications domotiques

-> capacité de se déplacer de manière autonome dans toutes les pièces du logement et mémorise également les différents chemins possibles

-> assurer une téléprésence

-> centre multimédia pour toute la famille

-> Connecté en Wi-Fi, Adam est un véritable ordinateur qui permet de de lire ses mails, jouer de la musique, regarder des photos ou des films, et même jouer à des jeux vidéos. Hands Company a eut la bonne idée de laisser son robot ouvert aux développeurs grâce à un SDK permettant de développer des applications tierces. Ainsi l’utilisateur aura le choix d’installer diverses applications à partir du « store » dédié, à l’image du Google Play Store ou de l’App Store d’Apple.

Image de prévisualisation YouTube

 

28 septembre 2014

Jimmy, le robot d’Intel, open source

Classé sous Non classé — mammontrastruc @ 21 h 26 min

pourquoi open source? parce que l’objectif est que chacun fabrique son propre robot basé sur ce… Jimmy.

Le prix est raisonnable, 1200euros. Chaque pièce peut être fabriquée en 3D, les plans sont disponibles.

Des Applications vont fleurir, comme pour un smartphone…

http://www.intel.com/content/www/us/en/corporate-responsibility/better-future/21st-century-robot-program.html

Image de prévisualisation YouTube

27 septembre 2014

En route avec Emiew d’Hitachi…

Classé sous Non classé — mammontrastruc @ 16 h 16 min

Emiew, comme Excellent Mobility and Interactive Existence as Workmate:

a le sens de l’humour, analyse les réactions de ses interlocuteurs, est capable de se mouvoir en toute sécurité, sur un sol inégal

Reconnaissance vocale dans une ambiance bruitée

Dimensions: 800mm (h), 300mm (w), 250 (d)

Weight: 14kg

Moving mechanism: 2/4-wheel transformable wheeled leg-type mechanism
Active suspension

Speed: 6km/h

Power: Li-ion battery (approx. 1.5 hour operation/full charge)

Communication: 14 chan nel; distant voice recognition using microphone array

Environment recognition: Map generation and localization using a scanning range finder

EMIEW2 incorporates new technology not included in its predecessor EMIEW. The new technology developed was conducted as part of the « Project for the Practical Application of Next-Generation Robots, » commissioned by the independent administrative agency, New Energy and Industrial Technology Development Organization (NEDO), Japan.

It uses designated zones that make the robot change its speed and direction. For example, if people frequently pop out of a corner unexpectedly, the robot knows it should slow down and alter its path upon approach (pictured below). Or if a door is never opened, the robot knows it can speed on by. And if necessary, the robot can avoid high traffic areas altogether, preventing it from becoming a nuisance to workers. The software identifies potential « hotspots » based on previously recorded activity between the robot and its environment and updates itself automatically, learning where it needs to make adjustments to its normal navigation paths.

Image de prévisualisation YouTube

Don't worry be happy |
LA TILLOC TEAM ! |
Le Blog Actu Officiel de To... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FRANCHE PRESSE
| Troisiemea
| Unchichihappy